La Ruche qui dit Oui, une start-up qui prône la consommation bio et locale

Créée en décembre 2010, La Ruche qui dit Oui est une start-up française ayant pour vocation d’améliorer la consommation locale et bio. La plateforme en ligne favorise les échanges entre consommateurs et producteurs pour un système alimentaire juste.

La Ruche qui dit Oui

Une volonté de manger local

Antipode des grands supermarchés, La Ruche qui dit Oui prône le « manger local ». Avec ses marchés éphémères, la start-up invite le consommateur à découvrir les producteurs locaux, dans le but de manger mieux et bio.

Viandes, lait, légumes, céréales ou fruits, tous ses produits sont disponibles dans ces marchés dits « de circuits courts », avec un prix directement fixé par les agriculteurs.

VINS DEMETER

VINS DEMETER

La seule marque de certification à garantir aux consommateurs des raisins et des vins biodynamiques

La Ruche qui dit oui : comment ça marche ?

Sur sa plateforme, les consommateurs surnommés les « abeilles » peuvent trouver les agriculteurs et artisans présents à 250 km maximum de chez eux afin de passer commande. Les « abeilles » se rendent donc ensuite dans les marchés éphémères, appelés les « ruches », tenus par des « abeilles reines », où l’on peut récupérer sa livraison.

Dans ces « ruches », les clients peuvent également rencontrer les producteurs et construire un échange privilégié avec ceux-ci. Généralement, elles sont ouvertes une fois par semaine et ont déjà permis de créer près de 250 emplois. À savoir que les « ruches » peuvent être autonomes, tout en suivant la logique collective de la start-up, La Ruche qui dit Oui coordonnant le réseau.

Sélection vins bio

Les cavistes en ligne mettent en avant les vins bio

Site leader en vente de vin Vinatis

Ruche abeilles

Un concept prometteur pour manger bio

Avec plus de 800 « ruches » en France, La Ruche qui dit Oui compte bien étendre son activité et son concept en Europe. Depuis 2014, la start-up a en effet investi la Belgique, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre ou encore l’Allemagne. En 2014, elle a même généré un chiffre d’affaires de 2,3 millions d’euros, prouvant la demande croissante d’une alimentation plus saine et locale. Pour répondre à cette requête des clients et perfectionner cette manière de consommer, il est aussi possible de commander un vin bio en ligne.

Un autre lien peut vous intéresser :